Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : L'Armant
  • L'Armant
  • : Textes en ligne : - "NEED", monde cyber-technologique, sur fond de despotisme répressif... -"Ex Nihilo...", sorte de court métrage littéraire. -"T.E.O.T" : bienvenue dans la "réalité"... Présentation de mes autres projets d'écriture: - l'Armant - La Quête - Nihil - Stophos
  • Contact

Actualités

L'Armant : Achevé    

Nihil  : Achevé

La Quête : en cours (tome 3)

Stophos Achevé

NEED  En cours (tome 1)

Ex Nihilo...  Achevé 

T.E.O.T  en cours (en stand by...)

 

Liens non littéraires

12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 12:58

Notre ministre des affaires étrangères explique, devant l’Assemblée Nationale, que, pour faire face aux manifestations sans précédent qui secouent la Tunisie depuis le 17 décembre (les débordements ont eu pour point de départ le suicide par immolation d’un vendeur ambulant à qui les autorités avaient confisqué sa marchandise), nous pouvions proposer au gouvernement tunisien le savoir faire de notre police en matière de gestion des manifestations et de maintien de l’Ordre.

 

Pour le plaisir, voici deux citations de notre ministre à ce propos :

« le problème des décès et des violences constatées au cours de ces manifestations (…/…) montre le bien-fondé de la politique que nous voulons mener quand nous proposons que le savoir-faire de nos forces de sécurité, qui est reconnu dans le monde entier, permette de régler des situations sécuritaires de ce type »

« Aujourd’hui face à cette situation, la priorité doit aller à l’apaisement après des affrontements qui ont fait des morts, un apaisement qui peut reposer sur des techniques de maintien de l’ordre. J’ai fait part tout à l’heure de notre proposition, puisque nous avons des savoir-faire en la matière. De la même façon, il est évident que doivent être prises en compte les réponses apportées par les gouvernements eux-mêmes ».

 

 

 

 

 

vendredi 14 janvier

 

 

Le président Tunisien, que l’on s’accorde à considérer comme un dictateur, fuit le pays.

La Révolution tunisienne prend le doux nom de « révolution du Jasmin ».

 

 

 

 

 

 

précédent : dimanche 9 janvier 2011  

suivant :   mercredi 26 janvier

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Decristo - dans TEOT
commenter cet article

commentaires